Déchiffrer les étiquettes des ampoules

//Déchiffrer les étiquettes des ampoules

Déchiffrer les étiquettes des ampoules

Toutes les ampoules présentent obligatoirement une « étiquette énergie » sur leurs emballages. Cette étiquette donne les caractéristiques essentielles de l’ampoule, tel que son flux lumineux, sa puissance, sa durée de vie ou son efficacité énergétique.

L’emballage fournit également d’autres informations utiles sur l’ampoule, comme ses dimensions, la couleur de sa lumière, son temps d’allumage, etc.

Les caractéristiques primaires

  • le flux lumineux : quantité de lumière diffusée par l’ampoule (exprimé en Lumen)
  • la puissance : exprimée en Watts
  • la durée de vie : en heures. En moyenne une ampoule est utilisée 1200 heures par ans
  • l’efficience énergétique : désigne l’état de fonctionnement de l’ampoule pour laquelle la consommation d’énergie est minimisée pour un éclairage identique.  Il existe 7 catégories, de A (ampoules les plus performantes) à G (ampoules les moins performantes) ;

Pour plus de détails sur ces informations, n’hésitez pas à passer sur notre article traitant du sujet !

 

Des infos sur l’étiquette énergie…

 

L’information la plus visible est la classe énergétique de l’ampoule. Les meilleures appartiennent à la catégorie A, les moins bonnes à la classe G. Autrement dit : les A sont plus performantes parce qu’elles consomment moins d’énergie que les autres pour fournir la même quantité de lumière.

Typiquement, les lampes se classent en catégories :

  • catégorie A ou B pour les lampes fluocompactes (ou les LED, comme nos produits Pilotage);
  • catégorie D pour les lampes halogènes
  • les lampes à incandescence, en catégorie E ou F

 

Nous avons également d’autres informations intéressantes pour affûter votre choix:

  • 1) La « température de couleur » (K) :  elle vous renseigne sur la couleur de la lumière. Une température basse (moins de 3500 K) désignera une lumière chaude alors qu’une température élevée (plus de 5000 K) désignera une lumière froide.
  • 2) Le temps d’allumage (sec.) :  c’est le temps nécessaire à l’ampoule pour atteindre 60 % de son rendement lumineux.
  • 3) le nombre de fois où l’ampoule peut être allumée ou éteinte.
  • 4) la capacitée de l’ampoule à fonctionner ou non avec un variateur d’intensité lumineuse.
2018-07-26T09:46:50+00:0025 juillet 2018|